noel

Premier post pour 2010 !

Et nous ne sommes que le 8 janvier…

Je suis donc largement dans les temps pour vous souhaiter une excellente année 2010 pleine de bonnes choses.

Après deux semaines de vacances bien remplies, nous voilà de retour dans notre petit home sous la neige. Le père Noël m’a une fois de plus gâtée et moi j’ai connu une fois de plus des problèmes avec mes achats par internet !

Cette mésaventure m’a permis de recevoir le plus long mail jamais écrit par Benj qui a tenté de récupérer mon colis, pour ceux qui aiment les anecdotes en voici un petit extrait :

« A la recherche du colis perdu. Récit d’une ballade hivernale.

Direction colombes centre pour récupérer le colis 1H0… avec la procuration dûment signée bien en poche. Une broutille que tout frère digne de ce nom aurait fait pour sa soeur.
Contre temps, d’après l’ordinateur, le colis suscité ne se trouve pas à colombes centre mais à Asnières Paul Bert.
– Où?
– Paul Bert, pas loin de la gare de Bois-Colombes.
– Ah Ok, Merci.
Une petite station de train et 5 min de marche plus loin, la poste de Paul Bert.
– Bonjour je viens chercher un colis. Voici le numéro
– Riquet, ah ça me dit quelque chose… Donc un colis daté du 16 (quelle erreur d’avoir noté sur la procuration « fait à Zürich le 16/12 », le perfectionnisme tue la lisibilité)
Quelques minutes plus tard.
– Rien, bon regardons sur l’ordinateur. Ah ça n’est pas un colis, c’est une lettre (deuxième erreur de cette si insoupçonnable fausse procuration). Oui elle est arrivée ici. Mais on l’a envoyé à colombes et elle a été distribuée. Voyez il est noté « D » comme distribuée.
Gardons notre calme….Le scandale ne sert à rien. Cela se voit qu’elle ne sait rien et qu’elle ne soulèvera pas des montagnes.
– Pouvez vous tout de même regarder dans les lettres daté du 10, s’il vous plait Madame ?
– Oui, je regarde lettre par lettre monsieur.
Bien sur les miracles n’arrivent qu’a ceux qui croient (à Noël , j’irai à la messe).
– Nada, je vous téléphone si j’ai du nouveau.
– Au revoir, merci pour tout (sans la politesse, les gens ne se rencontreraient que pour se taper dessus).
Résultat, je connais maintenant l’emplacement de la poste Paul Bert à Asnières mais ta Lettre n’est toujours pas à la maison. »

Le Benj étant vraiment parfait, il a même rempli un formulaire pour faire une réclamation ! Je n’ai toujours pas reçu mon colis, Elodie et Valentine n’ont toujours pas reçu leurs cadeaux et je prolonge l’esprit de Noël entre la poste et decoclico

Je commence à soupçonner mon ange gardien un brin joueur. Il y en a qui n’ont jamais perdu leur passeport, ni même leur carte bleue, qui reçoivent toujours leur courrier et qui paient leur facture en temps et en heure. Et moi, qui renouvelle tous les ans passeports et carte bleue, qui n’ai jamais reçu mes articles achetés sur vente privée & co, qui ai été oubliée en chaussette dans la neige dans une station de ski, à qui on a déclaré 2 enfants en 2005 sur mon livret de famille et qui après a eu des jumeaux en 2007… Je ne peux pas croire que tout vient de moi même si papa m’a répété 1 millier de fois « tu es 100% responsable de ce qui t’arrive Bichette ». Ah quelle vie pétillante !

Revenons à nos moutons et à nos bonnes résolutions, pour 2010, je vais m’efforcer de publier quelques recettes salées, quel challenge !
Pour accompagner vos pâtes du mois de janvier, voici donc le pesto de Grand-Mère.

Pesto Genovese (accent indispensable)

– 50 feuilles de basilic frais, une botte de basilic environ.
– 30 g de pignons
– 1 ou 2 gousses d’ail suivant vos goûts
– 1 pincée de sel
– 4 cs d’huile d’olive, moi j’en ai mis 6 !
– 40 g de parmesan râpé

1. Coupez les feuilles, l’ail et les pignons grossièrement.
2. Mettez-les dans un mortier (ou un mixer !) jusqu’à obtenir une pâte épaisse. Y ajoutez l’huile d’olive peu à peu.
3. Ajoutez hors mixer le fromage et le sel.