ID-CNC Premium
    Questions fréquentes

- Le Fraisage
            Définition / mots clés
            Le G-Code
- Le code machine
            Le G-Code à la main
            Cambam
            Cambam 3D
            CambamGravureTexte
            FreeMill
            GGBitmap
- Les outils
            Choix ses outils
            Choisir sa broche
            Conditions de coupe






Le logiciel FreeMill.


C’est un logiciel gratuit d’usinage 3D par balayage. Parfait pour faire des bulles de cockpit, des nez d’avion d’avion ou des capots de voiture et toutes les autres pièces avec des arrondis partout.

Je remercie Nono de www.nono-serveur.net , pour le modèle 3D de la bulle d’un P51.


Astuce : Un usinage en balayage est toujours long, je vous conseille d'élargir les passes quitte à poncer un peu plus.


Lien : FreeMill     Il faudra donner votre adresse mail pour recevoir le mot de passe, il n'y a aucun spam.
Télécharger : Bulle P51


Etape 1, ouvrir FreeMill.
Etape 2, charger une pièce 3D.
Etape 3, orienter la pièce.
Etape 4, définir le brut.
Etape 5, paramètrer la profondeur de la passe.
Etape 6, positionner l'origine.
Etape 7, définir l'outil.
Etape 8, choisir les conditions de coupe.
Etape 9, choisir l'entre-passe.
Etape 10, aperçu du rendu.
Etape 11, générer le programme ISO.
Etape 12, sauvegarder le programme.



Etape 1, ouvrir FreeMill.



ouvrir FreeMill



Etape 2, charger une pièce 3D.


Cliquez sur "Browse …"
Le logiciel peut importer des fichiers .VMP .SLT .3DM .WRL .RAW mais je vous conseille le format .SLT ça marche bien.


charger la pièce 3D



La pièce est maintenant chargée, il ne faut pas cocher "part unités is mm", sinon toutes les dimensions seront divisées par 2.54 , cliquez sur suivant.


Choisir l'unité métrique



Etape 3, Orienter la pièce.


si votre pièce n’est pas bien orientée il est possible de la réorienter en utilisant "Set Cutting Direction", cliquez sur suivant.


Oriantation de la pièce




Etape 4, définir le brut.


Le pièce jaune représente le brut englobant.

Astuce : Quand les marges sont à 0, vous êtes en fait à +10.


définir le brut




Etape 5, paramètre la profondeur de la passe..


Le programme ne fait qu’une seul passe, donc si il y a plus de matière à enlever que la hauteur de coupe de votre outil, il faudra faire plusieurs paliers, plusieurs programmes.


paramètre de la profondeur de passe



Etape 6, positionner l'origine.


Deux possibilités: soit en haut, dans ce cas là il faudra faire l’origine Z0 sur la pièce, soit en bas, dans ce cas là il faudra faire l’origine Z0 sur le plateau.
Attention à ne pas usiner le plateau surtout si la pièce est collée avec du scotch double face.


positionner l'origine



Etape 7, définir l'outil.


La longueur n’intervient pas, il vous reste à indiquer le diamètre de l’outil et le rayon. Si vous utiliser une fraise classique sans rayon, ça marche aussi


définir l'outil



Etape 8, Choisir les conditions de coupe.


La fréquence de rotation "Spindle Speed",pour la plupart des personnes ce sera réglage à la main.
La vitesse d’avance (même si c’est écrit "in/min" ce sera des mm/min).
La vitesse d’engagement "Engage Feed", toujours plus faible que la vitesse d'avance.
La vitesse de sortie "Retract Feed".


Choisir les conditions de coupe



Etape 9, Choisir l'entre passe.


Choisissez la largeur entre deux passes, puis cliquez sur "Generate". Plus l’entre-passe est faible, plus beau sera le résultat mais plus long sera le cycle. Un petit coup de cale à ponser prendra moins de temps que de réduire l'entrepasse.

Astuce : pour obtenir un meilleur rendu (dans le cas ou vous ne pouvez pas poncer la pièce) faite un balayage en X puis un en Y


Choisir l'entre passe



Etape 10, Aperçu du rendu.


Cliquez sur "Simulate". Le logiciel vous donne un aperçu du rendu final, la classe ?.


éditer le txt


Si vous changez la valeur de l’entre passe ou si vous changez l'axe de balayage, il faudra retourner en arrière pour revenir afin de repartir sur un nouveau brut, sinon c’est comme si vous refesiez une seconde passe sur la pièce qui viens d’être usinée.
C’est intéressent dans le cas où vous voulez voir ce que donne la pièce avec balayage X et Y.


Rendu


Etape 11, Générer le programme ISO.


Sélectionnez le poste processeur "Roland" et cliquez sur "Post …".


Générer le programme ISO



Etape 12, sauvegarder le programme.


Maintenant que le programme est généré, deux possibilités :
Soit il s’est ouvert avec le bloc-note, et il suffit d’enregistrer une copie en changeant l’extension .ACL par .TXT ou une extension connue par le logiciel d’usinage.
Soit il ne s’ouvre pas tout seul, il faut donc aller le chercher dans le répertoire de FreeMill, par défaut C:\Program Files\MecSoft Corporation\FreeMill, renommer le fichier temp.acl en bull.txt par exemple.



éditer le txt



Il faut modifier la vitesse d'avance, oui à "F31.5" ça rique d'être long, je ne sais pas pourquoi mais la valeur que l'on à indiqué plus haut ne fonctionne pas.
Il n'y a que trois "F" a changer deux au tout début, et un dernier tout à a fin. Il faut aussi remplacer le "G20" (inch), par G21 (mm).
Ajoutez au début G64 pour que la machine passe d'une ligne de programme à l'autre sans s'arrêter.


La réalisation.


Pour réaliser cette pièce j'utilise du Styro de 30mm d'épaisseur, le brut sera maintenu par du scotch double face.
J'utilise une fraise de finition Ø8,avec une hauteur de coupe de 15 mm .
      Astuce : une fraise de grand diamètre permet une évacution du copeau ce qui évite au polystirène de fondre.

Deux programmes ont été générés, oui, pour usiner 30mm de matière avec une hauteur de coupe de 15mm je n'ai pas trop le choix). Le premier c'est une ébauche avec une entre passe de 6mm, le second c'est la finition avec une entre passe de 2mm.

Temps de cycle avec une avance de 700mm/min, ~18min.


Le rendu


L'avion


Si vous avez besoins d'un petit rappel sur l'usinage, rendez vous sur la page "Premier usinage ".


      Haut de la page.      
|
|

- Crée le 26/03/09 - Mise à jour le 30/08/13 -
Clients - Statistique - Gestion - L'entreprise - CV -

|
By Poussin