photo_AureliaGaud

Quatre questions à… Aurélia Gaud, auteure et illustratrice jeunesse.

Aurélia Gaud, auteure et illustratrice jeunesse.
Dernier titre paru : A l’intérieur de moi (Août 2012, Actes Sud junior).

Quel genre de lectrice êtes-vous ?
Une lectrice éclectique. J’aime lire aussi bien des romans, plutôt contemporains, que des essais, catalogues d’exposition, contes, bandes-dessinées, albums jeunesse…
J’ai rarement besoin de posséder un livre. Je donne volontiers les livres que j’ai lus car j’aime qu’ils circulent.
J’emprunte beaucoup en bibliothèque, ce qui me permet de découvrir des livres au hasard. J’ai toujours plusieurs livres sur ma table de nuit, je les lis rarement tous, mais cela me rassure. C’est un peu la peur de manquer comme avec la nourriture…
Une de mes préoccupations quotidiennes, qui fait écho à : qu’est-ce que je vais manger ce soir, est : qu’est-ce que je vais lire ce soir ?
Je panique à l’idée d’être en rade de lecture, car j’ai encore besoin qu’on me raconte une histoire avant de m’endormir.

Quels sont les auteurs qui sont des références pour vous ?
Eh bien, je citerai pêle-mêle : Jan Svankmajer, David Lynch, Kitty Crowther, Jean-Patrick Manchette, Stéphanie Blake, Alain Guiraudie, Thierry Jonquet, Les Van Eyck, Jérôme Bosch, Pieter Bruegel, James Ensor, Matthew Barney, Jeff Wall, Agota Kristof, Aki Kaurismaki, Henri Matisse, Fischli & Weiss, Björk, Alexandre Calder, Saul Bass, Paul Rand, Norman McLaren… Et bien sûr Georges Perec.

Une lecture en cours ?
En ce moment, j’alterne entre L’Armée furieuse de Fred Vargas, Maîtres de l’estampe d’Henri Focillon, un livre sur la gravure et Le Feuilleton d’Hermès de Murielle Szac, un livre pour enfants sur la mythologie grecque que nous lisons en famille.

Quel auteur ou artiste – plutôt peu connu – aimeriez-vous mettre en avant ?
Reconnu certes, mais pas assez mis en avant, il y a Ignatus, auteur-compositeur-interprète, que je souhaite faire découvrir à ceux qui ne le connaissent pas.
Je conseille fortement son concert-spectacle « Sous la contrainte », à la fois poétique et humoristique, à forte influence oulipienne.

Share Button