lecture

Des personnages humains plutôt qu’animaux

Les enfants lecteurs seraient plus sensibles aux livres mettant en scène des personnages humains plutôt que des héros animaux, selon une étude réalisée par l’Institut des études pédagogiques de l’Ontario, rattaché à l’Université de Toronto (Canada).
L’étude a été effectuée sur une centaine d’enfants âgés de 4 à 6 ans.

Share Button