Catégorie : Lectures – Questions à

sebastien haton

Quatre questions à… Sébastien Haton, lexicographe, auteur.

Sébastien Haton, lexicographe, auteur.

Quel genre de lecteur êtes-vous ?
J’aime lire et je lis de tout, surtout des romans. Je pratique toutefois la lecture bouche-trous, car chez moi je préfère généralement écrire, travailler sur mes dictionnaires ou m’occuper de mon jardin…Du coup, je dévore mes livres dans les salles d’attente, dans les transports (surtout dans le train), dans les bistrots (entre deux trains), juste avant de m’endormir ou encore dans les conférences qui m’ennuient (mais ne le répétez pas…).
Je suis aussi un re-lecteur. Quand un livre me plaît, je le lis au moins deux fois en laissant un délai raisonnable après la première fois.

Quels auteurs sont des références et comptent pour vous ?
Chaque livre qui m’a plu a compté pour moi. La liste serait trop longue…
Je peux cependant citer des auteurs qui m’ont profondément marqué dans ma vie de lecteur depuis l’enfance : en tout premier la comtesse de Segur et Enid Blyton ; puis vinrent Hugo, Balzac, Flaubert et Jules Verne ; puis Tolkien, John Herbert, Roger Zelazny, Orwell et Lovecraft dans le domaine fantastique ; Alphonse Allais, Woody Allen, Roald Dahl dans le domaine humoristique ; Jean d’Ormesson, Umberto Eco, Colette, Jean-Paul Dubois, John Irving, Yukio Mishima…et tout récemment j’ai été conquis par Terry Pratchett et Haruki Murakami.
Que les centaines d’autres écrivains « qui comptent pour moi » me pardonnent de les avoir omis.

Une lecture en cours ?
J’ai toujours plusieurs lectures en cours, dont une petite moitié de relectures. En ce moment, citons « Le Dernier continent » de Terry Pratchett (2e fois), « Dune » de Franck Herbert (pour la 4e fois), « 1Q84″ de Murakami, plusieurs ouvrages de mon éditeur AO-André Odemard et 3 livres dont je vais citer les auteurs à la dernière question !

Quel auteur et quel titre (plutôt peu connus) aimeriez-vous mettre en avant ?
Trois « jeunes » auteurs, c’est-à-dire des auteurs de mon âge, si vous le permettez. De belles personnes qui ont du talent : Anne Percin, pour l’ensemble de son oeuvre et notamment « Bonheur fantôme » aux éditions du Rouergue ; Hélène Gestern et son remarquable premier roman épistolaire « Eux sur la photo » chez Arléa ; enfin Frédéric Martinez, surtout spécialiste de biographies très romanesques, notamment un très bon « Claude Monet » aux éditions Tallandier.



maudnaturecoupe18 (Small)

Quatre questions à… Maud Lethielleux, musicienne, écrivain.

Maud Lethielleux, musicienne, écrivain.

Quel genre de lectrice êtes-vous ?
Une grosse lectrice, et surtout une lectrice insomniaque. Je ne peux pas m’endormir sans avoir un livre entre les mains. Je lis beaucoup la nuit. De tout, de la littérature générale, plutôt contemporaine et optimiste.

Quels auteurs sont pour vous des références ?
Il n’y en a pas vraiment. En tout cas, pas les classiques ; je fais un blocage total sur tout ce qui a accompagné mon parcours scolaire. Et puis chez moi, un livre peut en effacer un autre.

Une lecture en cours ?
« Plaidoyer pour le bonheur » de Matthieu Ricard » et « Un brillant avenir » de Catherine Cusset.

Quel auteur et quel titre (plutôt peu connus) aimeriez-vous mettre en avant ?
Tout de suite, je pense à « Twist » de Delphine Bertholon.



Queffélec Anne © Liliroze, Art & Brand-copie

Quatre questions à… Anne Queffélec, pianiste.

Anne Queffélec, pianiste.

Anne Queffélec, photo Liliroze.

Quel genre de lectrice êtes-vous ?
La lecture ? Je ne peux pas m’en passer. Je lis aussi bien des livres de philosophie que des romans. Et quand je découvre un auteur qui me plaît, j’essaie de lire tout ce qu’il a écrit.

Quels auteurs comptent pour vous ?
Difficile de passer à côté des grands classiques. Dostoïevski, Proust…sont des auteurs intemporels. Ils nous parlent à tout moment. Pareil en musique. Beethoven, c’est mon contemporain !

Une lecture en cours ?
Une biographie de Proust, justement, et en même temps « Mythologies » de Roland Barthes.

Quels titres, quels auteurs aimeriez-vous mettre en avant ?
Un livre lu récemment « La peine du menuisier » (éditions Phébus, ndlr) de Marie Le Gall. C’est extrêmement émouvant et fort. Il a reçu le prix Bretagne. Et puis j’ajouterais l’auteur israélien Amos Oz et aussi le Japonais Kenzaburô Oé. « Gibiers d’élevage » par exemple, c’est un livre que l’on devrait faire lire à tous…



Alain Duault

Quatre questions à… Alain Duault, musicologue et poète.

Alain Duault, musicologue et poète.
Alain Duault dans sa maison, à La Flèche. Novembre 2011.

Quel genre de lecteur êtes-vous ?
Je lis des choses très diverses. De la poésie naturellement. Des poètes allemands dans leur langue d’origine, mais aussi beaucoup de traductions. Et puis énormément de romans.

Quels auteurs ont compté dans votre parcours ?
Apollinaire, le plus grand avec « Alcools » et puis aussi René Char et Aragon. Le trio essentiel.

Une lecture en cours ?
« L’Art français de la guerre » d’Alexandre Jenni.

Quels auteurs, quels titres, aimeriez-vous mettre en avant ?
« Les heures silencieuses » de Gäelle Josse. Vraiment très bien. « Le Coeur cousu » de Carole Martinez. Et puis en poésie, Albane Gellé.



pourquoi-2d0e7

Quatre questions à… Julia Billet, écrivain.

Julia Billet, écrivain.
Julia Billet fait partie des auteurs publiés par Océan éditions.
Quel genre de lectrice êtes-vous ?
Passionnée, dévoreuse quand je tombe sur un auteur qui m’a emportée : j’ai alors besoin de lire tout ce qu’il a pu écrire ; picoreuse quand je ne suis pas convaincue mais que j’espère quand même un peu… boudeuse quand je ne passe pas les 31 premières pages.

Quels auteurs sont pour vous des références et comptent dans votre parcours ?
Tellement… Marguerite Duras, Primo Levi, John Irving, Haruki Murakami, Stendhal, Albert Cohen, Jean-Louis Giavannoni, Marcel Proust, Patrick Chamoiseau…et tant encore.

Une lecture en cours ?
« Scintillation » de John Burnside (quel livre !!!) et je relis « Fondrie » de Jean-Pascal Dubost (de la poésie à la langue qui cogne et résonne).

Quel auteur et quel titre (plutôt peu connus) aimeriez-vous mettre en avant ?
« Fragmentation d’un lieu commun » de Jane Sautière, chez Vertical. Je sais que ce texte a été salué quand il est sorti mais il n’en aucun doute pas assez connu. C’est pour moi un chef d’oeuvre.



S-Aram2-2540Benoit-Cambillard

Quatre questions à… Sophia Aram, humoriste et chroniqueuse sur France Inter.

Sophia Aram, humoriste et chroniqueuse sur France Inter.
Actuellement en tournée avec son dernier spectacle « Crise de foi ».

Sophia Aram, dans « Crise de foi ». Photo Benoît Cambillard.

Quel genre de lectrice êtes-vous ?
Grosse lectrice. Je lis tout le temps.

Une lecture en cours ?
J’en ai plusieurs. Malheureusement, ce sont essentiellement des livres politiques, des rapports, des lectures liées à l’actualité et à mon travail. Je n’ai pas trop le temps de lire pour le plaisir des titres mis de côté.

Quel auteur et quel titre (plutôt peu connus) aimeriez-vous mettre en avant ?
Shalom Auslander pour « La Lamentation du prépuce ». Un livre qui m’a complètement décomplexée…

Et en musique ?
Parmi mes dernières découvertes, il y a Imany, une chanteuse comorienne qui est en train de monter.



Photo Thomas Vinau - cr+®dit Molly Benn

Quatre questions à… Thomas Vinau, auteur

Thomas Vinau, auteur remarqué lors de la rentrée littéraire 2011 avec son roman Nos cheveux blanchiront avec nos yeux, Alma éditeur.

Thoma Vinau, né à Toulouse en 1978 (Photo Molly Benn).

Quel genre de lecteur êtes-vous ?
Un goûteur sporadique, attentif et volage. Un dilettante. Il y a des livres partout. Je les goûte souvent. Les finis rarement.

Quels auteurs sont pour vous des références et comptent dans votre parcours ?
La liste est si longue ! Ceux qui vous prennent par l’épaule sans donner la leçon. Ceux qui vous remuent. Ceux qui vous bouleversent. Ceux qui vous apprennent. Ceux qui vous consolent.

Une lecture en cours ?
Sur le meuble du salon : Dan Fante, Philippe Jaenada, Erri de Luca, Georges Perros, Hubert Mingarelli, Jean-Claude Pirotte, Lucien Suel, René Frégni, Jean-Paul Clébert, Sherman Alexis, Rafael Chirbes, Pierre Autin-Grenier, Martin Page, Charles Bukowski…

Quel auteur et quel titre (plutôt peu connus) aimeriez-vous mettre en avant ?
Tous les livres de Richard Brautignan et tous ceux de Jules Mougin.



fabrice colin

Quatre questions à… Fabrice Colin, romancier, scénariste de BD…

Fabrice Colin, romancier, scénariste de BD…

Fabrice Colin – Photo Patrick Imbert.

Quel genre de lecteur êtes-vous ?
Le genre qui ne lit pas autant qu’il le voudrait c’est-à-dire, à peu de choses près, tout le temps. La littérature est une passion pour moi depuis l’adolescence.

Quels auteurs sont pour vous des références et comptent dans votre parcours ?
Osons une recension maigre, chronologique : H. P. Lovecraft, John Fante, Goran Tunström, Bret Easton Ellis, Vladimir Nabokov, Don DeLillo, Thomas Pynchon.

Une lecture en cours ?
« Le Grand Partout » de William T. Vollmann, un autre géant des lettres américaines, doublé d’un humaniste sans égal.

Quel auteur et quel titre (plutôt peu connus) aimeriez-vous mettre en avant ?
David Mitchell, publié chez l’Olivier, n’a pas obtenu en France un succès qu’il mérite amplement. Le Fonds des forêts, publié en janvier 2009, reste à mes yeux l’un des meilleurs romans de ces dernières années : un concentré d’émotion pure, empreint d’une nostalgie à nulle autre pareil.



DSC05112

Quatre questions à… Jeanne Plante, auteur-compositeur.

Jeanne Plante, auteur-compositeur.
Bientôt un 2e album dans les bacs : « La Veuve araignée ». Sortie prévue en mars 2012.

Jeanne Plante, lors d’une séance de travail, octobre 2011.

Quel genre de lectrice êtes-vous ?
Je lis par phase compulsive. Et principalement des fictions.

Quels auteurs sont pour vous des références et comptent dans votre parcours ?
Oscar Wilde, Laurent Gaudé, Blaise Cendrars, Apollinaire…et puis aussi Albert Camus.

Une lecture en cours ?
« Voyage au bout de la nuit » de Céline.

Quel auteur et quel titre (plutôt peu connus) aimeriez-vous mettre en avant ?
« Fosca », d’Iginio Ugo Tarchetti, et aussi « L’art de la joie » de Goliarda Sapienza.



clotilde P

Quatre questions à… Clotilde Perrin, artiste

Clotilde Perrin, artiste diplômée des Arts décoratifs de Strasbourg, illustratrice d’albums pour la jeunesse.

Clotilde Perrin, illustratrice d’albums jeunesse

Quel genre de lectrice êtes-vous ?
« Je suis souvent attirée par l’écriture d’un texte qui m’ouvre un espace pour l’imagination. Plus un texte est bien écrit, plus j’ai l’impression que l’auteur nous fait confiance pour imaginer, réfléchir et construire seuls des images ou des idées.
Quand un livre ne me plaît pas, j’ai l’impression d’être dans un tunnel étroit, je me sens étriquée et je n’arrive pas à le terminer.
J’aime beaucoup les contes, le fantastique, l’humour, mais je n’arrive pas à lire de polars. J’aime aussi beaucoup la poésie et la BD.
Je ne sais pas trop quelle lectrice je suis, peut-être une rêveuse. »

Quels auteurs sont pour vous des références et comptent dans votre parcours ?
« Voici quelques références d’auteurs pour moi : Topor (Le sacré livre de Proutto), Marguerite Yourcenar (Nouvelles orientales), Jorge Luis Borges (Fictions), R. Dahl (pour mes lectures de jeunesse), Italo Calvino (Les villes invisibles), Nicolas Bouvier (L’Usage du monde), Henri Michaux, Daniils Harms*, Blaise Cendrars. »

*Poète satirique du début de l’ère soviétique.

Une lecture en cours ?
« Combat d’hivers » de Jean-Claude Mourlevat.

Quel auteur et quel titre (plutôt peu connus) aimeriez-vous mettre en avant ?
« Pour moi, un livre qu’il faudrait lire à tout prix : « Micromégas » de Voltaire. »